Connaître mon quartier

Réalisé en 2017

Musée de proximité, La Fonderie propose une animation en soutien à tout projet, à destination d’un public de quartier, qui doit aider les habitants à mieux appréhender leur histoire.

Interventions

- produire un outil d’animation sur base des objectifs du projet, tout en tenant compte des réalisations qui en découlent

- animer plusieurs séances comportant travail en classe et visite pédestre interactive du quartier

- observer le quartier lors d’une visite pédestre personnalisée (lieux-phares pour les habitants du quartier, lieux-phares dans l’histoire du quartier)

- outils: micro-macro, puzzle, je vais au marché et j’achète, lecture témoignages

Objectifs :

.découvrir le quartier avec un nouveau regard

.s’approprier son quartier en le regardant avec d’autres lunettes

.observer, et relever des indices qui racontent l’histoire de la rue

.s’exprimer / s’écouter

.greffer à ses propres analyses des informations nouvelles liées à l’histoire et au patrimoine du quartier

.autres regards à poser, regarder autrement, et le croiser avec l’histoire du quartier

.valoriser la propre identité du quartier

.casser les stéréotypes

.créer de la convivialité : l’importance de faire du lien, de l’expression, de parler du ressenti

.accroître les connaissances mutuelles

« Il est important de connaître l’histoire de son quartier, d’aimer connaître des nouvelles choses."

Demande du groupe : parcours avec La Fonderie pour découvrir le quartier.

Avec quel type de public ?

Idéalement, un public d’adultes, écrivant et comprenant le français, personnes inactives, souvent isolées avec des problèmes de logement, de santé. Public fragilisé. Ils connaissent la ville mais ne la comprennent pas nécessairement.

Degré d’implication et de participation des premiers concernés :

La Fonderie répond à une demande d’association partenaire et offre son expertise. Elle part d’un parcours qu’elle a l’habitude de guider et le réadapte en fonction de cette demande spécifique.

Le groupe est partie prenante dans le projet ; discussion des objectifs ensemble, et ‘réajustage’ afin de toujours adapter l’animation à leur demande dans un esprit de participation de chaque membre du groupe. L’écoute du groupe est essentielle. La demande du groupe est ici très claire : connaître l’histoire du quartier. L’objectif est également l’implication du public dans la démarche ainsi que dans l’analyse historique du quartier. La participation des membres du groupe est sollicitée à chaque étape : susciter le récit de chacun en lien avec l’histoire du quartier est un des objectifs sous-jacents (car les consignes ne le proposent pas tel quel).

Pour cela, nous proposons une démarche active où le public est impliqué dans sa propre découverte : construire à partir des représentations, des connaissances, des compétences, des observations du groupe des éléments nouveaux qui racontent l’histoire du quartier. Les faire émerger pour construire son propre savoir, sa propre analyse.

L’idée est de faire parler des ‘documents’, afin que chaque membre du groupe s’exprime, parle le plus possible. Ce qui est sous-jacent, c’est la verbalisation de ses découvertes, de ses observations qui est une couche de sédimentation indispensable à la compréhension, à la mémorisation c’est à dire faire entrer ses propres observations dans sa ‘mémoire vive’, fixer des nouvelles informations par de nouvelles compétences afin d’avoir des éléments d’analyse.

Mais c’est aussi apprendre des choses nouvelles, auxquelles on n’a jamais pensé, auxquelles on n’a jamais été confronté. Les membres du groupe sont alors les acteurs de leur propre visite, de leur propre étonnement, de leur nouveau savoir.

Une visite de quartier, c’est aussi tisser des liens entre aujourd’hui et hier, entre les gens du groupe, faire des liens avec ce qu’on voit, avec ce qu’on ne voit pas c'est-à-dire investir les lieux et ses représentations à partir de son vécu, sa propre vie, sa propre expérience, sa propre analyse et celle du groupe. C’est dès lors donner la parole à chacun et proposer que chacun raconte un morceau de vie qui lui fait écho en regardant son quartier.

Connaître mieux l’histoire du quartier c’est aussi le valoriser et affirmer son identité.

Outil/Service en ligne

Thématiques :

  • découvrir le passé à travers la matérialité urbaine
  • les aider à regarder, à comprendre et à décrire des bâtiments ou des endroits connus et inconnus de leur quartier
  • fournir une grille de lecture facile à reproduire
  • apporter des réponses à leurs questions
  • faire parler de ce qu’on aime et de ce qu’on n’aime pas
  • connaître quelques éléments d’histoire du quartier ou de la commune qui permettent de mieux comprendre le présent du quartier
  • connaître quelques éléments clés de l’histoire sociale et du monde du travail : faire des ponts entre des éléments visuels côtoyés au quotidien (maisons, hôtel de ville, église,…) et les contextualiser de manière plus globale.

LE SERVICE

 

La Fonderie met à votre disposition son personnel et son centre de documentation (bibliothèque, iconothèque, médiathèque) pour les recherches concernant l’histoire du quartier sur lequel vous souhaitez travailler.

 

L’OUTIL

Découvrez le dossier d'exploitation ici

 

FWB QUADRI HORI2

LogoCocofFondWebsite

Region FR RGB

Facebook

Vous êtes ici : Accueil Education permanente Outils et services Connaître mon quartier